Lac des Plagnes, Tavaneuse, Pic de la Corne

en rive droite de la vallée de Morzine, entre Abondance et le lac de Montriond

Le chaînon de Tavaneuse s'intercale entre les deux vallées NNW-SSW de la Dranse de Morzine et ruisseau du Malève (affluent de rive gauche de la Dranse d'Abondance). Il est formé par une crête principale NW-SE, plutôt rocheuse, de laquelle se détachent des deux cotés plusieurs crêtes secondaires orthogonales. Ce groupe montagneux est entièrement sculpté dans l'épaisse succession de couches de la nappe de la Brèche dont la base, chevauchante sur un coussin de flysch à lentilles*, apparaît du côté oriental à la faveur de l'entaille du vallon du Malève.

image sensible au survol et au clic

Les crêtes de Tavaneuse, vues du NE depuis les pentes sommitales du Mont de Grange (arête ouest : Les Lanches des Praults) (clichés originaux obligeamment communiqués par Mme F. Sermier).
ØBr = surface de chevauchement de la nappe de la Brèche ; s0 = disposition des strates ; f.Av = faille d'Avoriaz ; f.L = faille de Lens ; f.T = faille des Tinderets ; a.Ar = anticlinal d'Ardens : a.rE = anticlinal du Roc d'Enfer ; "fSg" = flysch supérieur de la Simme ; "fSi" = flysch de la Simme inférieur (argilites bariolées) ; "fH" = flysch à Helminthoïdes (nappe des Dranses).
voir la suite de ce paysage vers la gauche (sources du Malèvre) à la page "Châtel"


Vu du NE ce massif apparaît en effet comme une énorme galette découpée dans la nappe de la Brèche. Des deux côtés sud et est cette dalle rocheuse n'est séparée que par l'érosion des autres affleurements de cette nappe (Avoriaz et Mont de Grange). Du côté NW elle est d'abord bordée par un pli majeur qui est clairement le prolongement nord-oriental de l'anticlinal du Roc d'Enfer. Elle se termine peu au delà par une troncature de ses couches qui est originelle et qui représente le "bord frontal" de la nappe (détails plus bas dans cette page).

En outre la dalle rocheuse de la nappe de la Brèche y est partagée en deux par une faille NW-SE qui prolonge à l'évidence celle d'Avoriaz (bien qu'elle ne soit pas représentée sur la carte au 1/50.000° Samoëns ...). Cette faille sépare deux compartiments qui n'ont pas exactement la même géométrie tectonique : elle représente donc vraisemblablement une faille de déchirure qui a joué pendant la mise en place de la nappe, ce qui est une interprétation cohérente avec son orientation, orthogonale au bord frontal de la nappe.

image sensible au survol et au clic

Le rebord septentrional du cirque de Tavaneuse, vu d'avion du nord, depuis l'aplomb d'Abondance.
f.Av = faille d'Avoriaz ; a.rE = anticlinal du Roc d'Enfer : ce pli rebrousse fortement la partie frontale de la nappe au point que son flanc nord-ouest prend un pendage sub-vertical. Les couches de ce flanc sont tranchées presque orthogonalement par la surface de contact avec le flysch à lentilles : "fn" = matrice de flysch noir, "M" = principaux paquets de Malm et surtout "cs" = "couches rouges" du Néocrétacé-éocène.
À l'Édian l'érosion par le torrent fait apparaître les couches supérieures des Préalpes Médianes, ployées en un anticlinal qui n'est probablement autre que le cœur de celui du Roc d'Enfer.


La bordure NW de la galette de Tavaneuse présente, comme dit plus haut, une disposition des couches qui est assez remarquable :

image sensible au survol et au clic

La crête nord-occidentale du Roc de Tavaneuse, vue d'avion du nord
a.RE = anticlinal du Roc d'Enfer ; ØBr : surface de contact tectonique de la nappe de la Brèche avec le matériel des nappes médianes ; ce n'est un chevauchement qu'à gauche de l'arête du Roc de la Corne.
Sous cet angle on voit clairement comment le matériel de la nappe de la Brèche s'encapuchonne dans le flysch à lentilles (noté fL et dont on a indiqué les principales inclusions).


La coupe naturelle offerte par le versant NE du Pic de la Corne (ci-dessus) montre que la surface de charriage de la nappe y coupe obliquement les couches de cette dernière et les met en contact direct avec le flysch à lentilles. Le bord septentrional de la tranche de terrains appartenant à la nappe de la Brèche se termine ainsi en biseau, en s'encapuchonnant dans ce flysch.
Cette coupe est en fait très analogue à celle qui s'observe au flanc nord du Mont de Grange, en rive droite (opposée) du vallon du torrent de Malève
:


Coupe du versant nord-occidental du Mont de Grange, en rive droite du vallon du Malève (extrait retouché de la légende de la carte au 1.50.000° Thonon-Châtel)
Inverser la coupe dans le sens droite-gauche, pour la comparer avec le cliché ci-dessus


Cette disposition fait penser à l'avancée d'une lame de bull-dozer s'engageant dans les matériaux qu'elle tente de repousser.

Elle suggère d'ailleurs que la résistance que devait rencontrer le "bord d'attaque" de la nappe de la Brèche lors de son avancée au sein de ces matériaux a pu être la cause du rebroussement de cette lame : c'est sans doute ce que représente la torsion de la partie frontale de la nappe par l'anticlinal du Roc d'Enfer.

Le "flysch à lentilles" dans lequel s'enfonce le front de la nappe de la Brèche affleure, à l'est de la Dranse de Morzine, selon une bande qui court à flanc de versant en rive gauche de la Dranse d'Abondance, jusqu'à La Chapelle d'Abondance (voir cliché et coupe à la page "Abondance"). Sa présence souligne bien l'extrémité frontale de la nappe de La Brèche, qui effectivement ne se poursuit pas en dessous, ni au delà, vers le nord.


Coupe de la rive droite de la Dranse de Morzine entre Corbier et le col de Tavaneuse (extrait de Badoux H. et Mercanton C-H., 1962, présentation retouchée).



Coupe schématique du Chablais sud - oriental
a.RE
= anticlinal du Roc d'Enfer ; s.G = synclinal des Gets. fL = "flysch à lentilles (cette formation doit son nom à ce que sa matrice de schistes noirs héberge des lentilles de taille plurihectométrique de Malm et surtout de "couches rouges" du Néocrétacé-éocène) ; fH : flysch à Helminthoïdes de la nappe des Dranses.
ce schéma est orienté comme la photo ci-dessus, le lac de Tavaneuse se situant au fond de la dépression qui y entaille la voûte de a.RE , au sein de la nappe de la Brèche.
Les clichés et les coupes précédentes montrent le flanc gauche (septentrional) de cet anticlinal
.

Le lac de Tavaneuse est logé au plus creux d'une courte combe monoclinale qui s'allonge entre les cols de Tavaneuse et d'Ardens, entre les crêtes secondaires qui se détachent vers le NE depuis le Roc de Tavaneuse et la Pointe d'entre Deux Pertuis. Cette combe est ouverte dans les schistes ardoisiers de la nappe de La Brèche, au flanc sud-est de l'anticlinal du Roc d'Enfer. Le lac lui-même résulte vraisemblablement du surcreusement de cette combe par un petit glacier local anciennement abrité sous la face nord de la Pointe d'Entre-Deux-Pertuis ; il est retenu par un verrou formé par les couches de la Brèche inférieure, que son déversoir, le torrent de Tavaneuse, entaille assez profondément.

image sensible au survol et au clic

Le cirque de Tavaneuse vus de l'ouest, depuis le col de Tavaneuse.
Cliché pris presque dans l'axe de l'anticlinal du Roc d'Enfer, que l'on voit se dessiner en arrière-plan sur les pentes occidentales du Mont de Grange.
En premier plan la coupe naturelle du flanc sud-est de ce pli, très représentative de la succession des couches de la nappe de La Brèche (ici avec des schistes ardoisiers, JsS, plutôt épais).

 

    aperçu général sur le massif du Chablais  


cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Samoëns - Pas de Morgins
.
Carte géologique très simplifiée de la moyenne vallée de la Dranse de Morzine
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074.


Le Corbier

Abondance

Mont de Grange
Roc d'Enfer

LOCALITÉS VOISINES

Châtel sud

Les Gets

Morzine, Avoriaz

Hauts Forts
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section CHABLAIS

retour au début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 6/06/16