Chantelouve aval : La Chalp

Le côté ouest de la vallée de la Malsanne en contrebas du col d'Ornon

Vue d'ensemble sur la vallée de la Malsanne
schémas d'ensemble en fin de page

À la hauteur du village de la Chalp de Chantelouve la vallée de la Malsanne s'inscrit assez précisément à la marge occidentale de l'hémigraben d'Ornon et le pied des escarpements de son versant occidental suit sensiblement le tracé de la grande faille du col d'Ornon. À cette latitude la partie inférieure des puissants abrupts du chaînon de l'Armet correspond au miroir de faille de cette cassure : en plusieurs points, entre les secteurs où sa surface a été corrodée ou entaillé par de profondes ravines, l'érosion l'a dénudé en dalles structurales de près de 100 m de haut.

image sensible au survol et au clic

La rive ouest de la vallée amont de la Malsanne; vue d'ensemble du nord-est, depuis les pentes du Grand Renaud (suite, vers le sud, du cliché de la page "col d'Ornon").
f.cO = faille du col d'Ornon : la dénivellation entre le Trias des crêtes de l'Armet (en rouge) et le fond de vallée est de 1600 m.
Les astérisques jaune-vert désignent les amas d'olistolites du pied des abrupts et leurs numéros, 1a, 1b et 2a, se réfèrent à ceux de la carte de la fin de page.


image sensible au survol et au clic

Les affleurements de la Chalp : vue plongeante, plus fouillée, depuis les pentes du Grand Renaud
To = schistes toarciens ; Lc = calcaires du Lias ; tsp = spilites du Trias .


Au pied de ces dalles on observe en plusieurs endroits des placages de matériel sédimentaire appuyés contre le mur de roches cristallines du miroir de faille (groupes d'affleurements numérotés "1a" et "1b" sur la carte de localisation en fin de page).

Leur étude montre en outre que ce matériel est constitué d'énormes blocs, de nature variée, qui s'empilent et recouvrent des lits de bréches et de conglomérats ou passent latéralement à ces derniers Comme le tout est interstratifié du côté aval dans des marnes datées du Toarcien il s'agit d'olistolites* effondrés depuis la lèvre supérieure de la faille au cours de la sédimentation toarcienne.

 
L'olistolite septentrional (affleurement "1a" de la carte)
à gauche photo prise du nord, depuis les abords du lacet 1239 de la D.526, à l'ouest des Siauds, à droite schéma interprétatif (figure agrandissable).

Vues de détails du versant nord de ces affleurements :


Les gros olistolites plaqués sur leur soubassement de calcschistes toarciens
Le personnage (J.C. Barféty) donne l'échelle ; le culot de neige, à droite, remplit le couloir qui longe le miroir de faille.



Aspect des inclusions présentes dans les calcschistes toarciens du soubassement de l'olistolite principal.
Le cliché montre deux boules de spilites triasiques au sein de calcschistes toarciens contenant aussi un amas de galets décimétriques de Lias calcaire.


version plus grande, avec ou sans commentaires géologiques
 

figure plus grande
Les olistolites des abords du village de la Chalp, vus du SE.
Sur le schéma de droite : "A" = coupe de l'affleurement 1b ; "B" = schéma des relations de superposition entre les affleurements 1a (olistolite septentrional, supérieur, Os) et 1b (olistolite méridional, inférieur, Oi).

 

figure plus grande
figure plus grande
Carte de localisation des affleurements et des points analysés
Coupe simplifiée, montrant le contexte structural de la vallée de Chantelouve



Pour plus de détails consulter la publication108 , d'où sont extraits les schémas de la présente page.

commentaires anecdotiques sur la mise en évidence, en 1979, du rôle et de l'importance de la faille du col d'Ornon

carte géologique au 1/50.000° à consulter : feuille La Mure.

accès aux cartes des secteurs voisins


(Taillefer sud)

Col d 'Ornon, sud

Lac du Vallon
(Armet)

LOCALITÉS VOISINES

Les Clottous

(le Coiro)

Le Périer

Le Paletas
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

 accueil section OISANS

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Page de navigation du massif Pelvoux-Écrins
Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 24/10/16