Fond de France, La Ferrière

le cul-de-sac méridional de la haute vallée du Bréda

Le village de Fond de France se trouve à l'extrémité amont du cours supérieur de la vallée du Bréda, là où se réunissent les ravins qui drainent le versant nord des crêtes des Sept Laux. Depuis les gorges qui débouchent sur Allevard ce cours, quasi rectiligne surtout en amont de Pinsot, ne traverse jusqu'à La Ferrière et Grand Thiervoz que les micaschistes du rameau externe de la chaîne de Belledonne. Par contre, à peine 1 km en aval de Fond de France, il traverse l'accident médian de Belledonne, de sorte que les torrents qui convergent à cette localité ont leurs bassins versants dans le rameau interne de la chaîne de belledonne.

Les ensembles rocheux constitutifs de ce massif, tous rattachables au rameau interne de la chaîne de Belledonne, se répartissent en deux groupes, celui de Belledonne et celui des Sept Laux (voir la page "roches de Belledonne"). Ils sont juxtaposés par la faille N-S d'Allemont - col du Vouteret qui aboutit, dans l'axe de la vallée, exactement à Fond-de-France, de sorte que la constitution de ses deux versants est franchement différente.

1/ En rive gauche du Bréda affleure surtout le groupe de Belledonne proprement dit, situé à l'ouest de l'accident N-S d'Allemont, dont les affleurements se terminent là, sectionnés par l'accident médian de Belledonne, au col de Merdaret et dans le ravin de Vaugelat :

image sensible au survol et au clic

Les crêtes du fond de la vallée du Bréda, au sud de Fond de France vues du nord-est, depuis le crêt du Tambour (pentes de rive droite, à l'aplomb de La Ferrière).
a.bE = accident de la Belle-Étoile ; gn.biot. = gneiss (clairs) "biotitiques" (en fait à deux micas) constituant l'encaissant direct du granite des Sept laux ; f.V = faille du col du Vouteret : elle représente le prolongement septentrional de l'accident d'Allemont ; ØO = surface de chevauchement de l'unité ophiolitique du Ferrouillet : pentée vers l'est elle est tranchée par f.V.
f.pA = faille du Pré de l'Arc (branche orientale de l'accident médian de Belledonne) ; f.M = faille de décrochement de Merdaret (elle tord et décale la bande houillère de l'accident médian).
Les amphibolites de la Dent du Pra représentent le promontoire septentrional de la longue klippe* de la nappe ophiolitique (sans doute rattachable au complexe de Chamrousse) qui forme, plus au sud, les crêtes du Ferrouillet et du Grand Pic de Belledonne.

Bien que l'intersection de l'accident de Fond de France avec l'accident médian de Belledonne soit masquée par les alluvions glaciaires des versants et celles torrentielles du fond de vallée il est patent que le premier aboutit, en rive gauche du Bréda, exactement dans le prolongement du tracé de la faille du Pré de l'Arc , qui représente la branche orientale de cet accident médian. De plus cette dernière change là d'azimut pour prendre, dans le ravin de Vaugelat, celui, N70, de l'accident de Fond de France (voir aussi la page "Merdaret"), ce qui représente une torsion de sens horaire.
Ces faits suggérent fortement que le tracé de l'accident médian a été décalé en coulissement dextre, en même temps que pivoté dans l'azimut N70, par un jeu d'âge alpin de l'accident de Fond de France (lequel avait été créé antérieurement, à la fin de l'orogénèse hercynienne).

Il faut pourtant noter que le décalage que l'accident de Fond de France inflige aux bandes de schistes cristallins de la rive est du Bréda n'est à cet endroit que de l'ordre d'un kilomètre, alors que le décalage de l'accident médian sur l'autre rive, entre la vallée du Bréda et la crête de partage des eaux avec le Grésivaudan, est proche de 3 km ...

image sensible au survol et au clic

Le site de Fond-de-France, vu du nord-ouest, depuis le sommet du Grand Rocher.
f.pA = faille du Pré de l'Arc, limitant du coté SE l'accident médian de Belledonne ; a.fF = accident de Fond de France - Saint-Rémy : cette grande cassure atteint en réalité la vallée du Bréda au barrage retenant le petit lac de l'Epinay, 1 km en aval de Fond-de-France et se poursuit par la faille de Merdaret (tracé f.M, en rive gauche du Vaugelat, masqué sur cette vue).
Les charnières symbolisent la forme, en voûte anticlinale déversée vers le nord-ouest, du toît du batholite granitique des Sept Laux.
N.B. : Sous cette perspective les roches cristallines appartenant au groupe de Belledonne sont invisibles et la faille du Vouteret, qui les sépare de celles du groupe des Sept Laux (seules visibles ici), suit le vallon qui longe le pied de la montagne du Gleyzin (se reporter au cliché de début de page).


A/ En rive droite du Bréda se développe le groupe de roches des Sept Laux, avec son granite et les alternances de gneiss plus ou moins amphiboliques de son "encaissant" (= dans lesquels il s'est mis en place lors de son ascension).

image sensible au survol et au clic

Les crêtes méridionales du massif d'Allevard (pentes de rive droite du Bréda au niveau de Fond de France) vues du sud-ouest, depuis le col du Pouta (crête nord de la Cime de la Jasse, au dessus de Prapoutel).
granite monzonitique* = granite relativement homogène et peu folié, riche en biotite, formant le cœur du pluton* des Sept Laux. Le reste de ce dernier est pour l'essentiel formé de granites clairs dont les limites vis-à-vis de son encaissant de gneiss clairs biotitiques* gn.bt ("à deux micas"), sont indiqués par des tirets longs d'un rose violacé ; a = bandes d'amphibolites ; gn.la = gneiss "leptyno-amphiboliques" (formés d'alternances de lits de leptynites et d'amphibolites).
Noter le renversement du contact gneiss / granite sur le versant ouest du pluton* granitique : cette disposition correspond à celle du flanc ouest d'un pli déversé vers l'ouest et s'accorde avec le renversement de la couverture permienne aux abords du col de Merdaret.
a.FF
= "accident de Fond-de-France" = décrochement de Saint-Rémy (voir cliché suivant).


La rive droite du Bréda est parcourue, dans ses pentes inférieures, par l'accident médian de Belledonne ; mais celui-ci n'a qu'une empreinte fort modeste sur le relief et l'on ne le localise guère que par un parcimonieux chapelet d'affleurements essentiellement cargneuliques.

image sensible au survol et au clic

Les montagnes de rive droite du Bréda, en aval de Fond-de-France, vues de l'ouest, depuis le sommet du Grand Rocher.
a.mB = accident médian de Belledonne, limité par ses deux failles qui prolongent respectivement celles de la Boutière (en jaune) et du Pré de l'Arc (en rose) ; a.fF = accident de Font-de-France (prolongement NE de la faille de Merdaret, se poursuivant plus au NE par le décrochement de Saint-Rémy).
Les charnières symbolisent la forme, en voûte anticlinale déversée vers le nord-ouest, du toît du batholite granitique des Sept Laux.


Le tracé de cet accident médian, doucement incliné vers le sud, le conduit a rejoindre le fond de vallée presque exactement au hameau de l'Epinay, où éboutit également le tracé d'une autre grande fracture, l'accident de Fond de France. Ce dernier, qui constitue sans ambiguïté le prolongement sud-occidental du décrochement de Saint-Rémy, décale dans le sens dextre les contours des ensembles de roches cristallines. Il se prolonge en rive droite par la faille de Merdaret qui recoupe et tord les deux failles qui limitent l'accident médian, ainsi décalé dans le sens dextre, au sud du col de Merdaret (voir le premier cliché de la présente page).


Page d'introduction à la géologie de la chaîne de Belledonne au sens large.
aperçu d'ensemble sur le massif d'Allevard - Sept Laux


Cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Domène.

Carte géologique simplifiée des environs de Fond de France

redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
plus au nord ;
plus à l'ouest ; cartes voisines : plus à l'est
plus au sud

Grand Rocher Pinsot, Gleysin Puy Gris

col du Merdaret

LOCALITÉS VOISINES

Grande Valloire

Prapoutel, La Jasse Sept Laux Rocher Blanc
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section Belledonne

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 2/08/16