Montagne et vallon de Bostan

Le prolongement occidental de la crête des Dents Blanches

La Tête de Bostan est le point culminant d'une longue croupe qui s'élève d'ouest en est et qui correspond à la voûte de l'anticlinal de Bostan. Ce petit chaînon est un mont* jurassien, qui s'est formé par le décapage du flysch nummulitique et la mise à nu de la carapace de calcaires, nummulitiques à urgoniens, qui l'arment. Mais à l'ouest du sommet son flanc nord a été éventré de plus en plus profondément d'ouest en est, par ablation de tranches successives (de plus en plus anciennes dans la succession stratigraphique), chacune dénudant en pelure d'oignon l'une des spectaculaires dalles convexes des Terres Maudites, qui plongent à tour de rôle vers le nord-ouest.

image sensible au survol et au clic

Les pentes septentrionales de la montagne de Bostan vues du nord-ouest, depuis les pentes de Fréterolle, à l'ouest du col de Coux.
a.B = anticlinal de Bostan (il est vu ici presque perpendiculairement à son axe et son dessin n'est visible que grâce au décapage "en pelures d'oignon" de ses couches calcaires successives).


Ce pli est apparemment le plus septentrional du massif du Haut-Giffre, car les molles pentes plus septentrionales ne montrent plus que le flysch nummulitique de son flanc nord, qui s'enfonce, au col de Coux, sous les nappes des Préalpes. Par son aspect en rouleau la montagne de Bostan ressemble beaucoup, au chaînon du Bargy, mais, au delà de l'ensellement* que subissent les plis du massif des Bornes à leur traversée par les vallées de l'Arve et du Giffre c'est bien plutôt l'anticlinal de Leschaux que celui de Bostan semble prolonger.

En fait, comme l'anticlinal de Leschaux, celui de Bostan ne représente pas véritablement le pli le plus externe des massifs subalpins, car, en Suisse, l'entaille du Val d'Illiez montre qu'il est bordé, du côté nord, par le bombement anticlinal de Champéry.

C'est d'autre part cet anticlinal de Bostan, qui, continuant à prendre de l'altitude vers l'est, s'y fait éventrer par l'érosion, l'Urgonien n'y étant conservé que pour constituer les falaises inférieures des Dents du Midi.

Le versant sud de l'échine de Bostan est bordé par le synclinal de Bostan, qui est évidé en un val étroit et fortement penté vers le sud-ouest par suite de son plongement axial dans cette direction. A l'est du col de Bostan cette disposition porte l'armature de calcaires urgoniens à nummulitiques de ce synclinal à une altitude tellement forte qu'elle y disparaît "dans le ciel" (seul est conservé, pour former la crête sommitale des Dents Blanches, l'Urgonien d'un repli qui affecte là le flanc sud du synclinal).

Du côté sud au contraire le synclinal de Bostan s'épanouit au pied de la crête Dents d'Oddaz - Pointe du Tuet , laquelle correspond au flanc sud, un peu renversé, du synclinal.

image sensible au survol et au clic

Le vallon de Bostan vu de l'ouest, depuis le sentier montant depuis le col de la Golèse (cliché original obligeamment communiqué par Mr. V. Chabaud).
s.B = synclinal de Bostan (la vue est prise depuis la surface de l'Urgonien de son flanc septentrional) ; la bande de Sénonien du flanc sud du synclinal est largement masqué par le saillant de la barre des calcaires nummulitiques de ce même flanc du pli.


image sensible au survol et au clic

Petit anticlinal au coeur du synclinal de Bostan, au lieu-dit Les Verdets (altitude 2050)
Il affecte des bancs de calcaires lacustres éocènes qui coiffent le Sénonien et supportent les calcaires nummulitiques marins. Ce repli, de taille pluri-décamétrique, est vu depuis le sud-ouest, dans la direction de son axe, qui plonge vers l'observateur. De ce fait au cœur du pli (en bas du cliché) les bancs de sa charnière sont simplement dénudés (ce qui leur donne un aspect confus ...).


Ce flanc du synclinal correspond également au flanc nord de l'anticlinal du Tuet. De fait la charnière de ce pli, renversée vers le nord, est bien dessinée par l'Urgonien de la Pointe du Tuet. La voûte de cet anticlinal plonge également vers le sud-ouest, avec une telle inclinaison qu'elle s'enfonce, dans les gorges du Pied du Crêt, sous le flysch nummulitique de la rive ouest du torrent de Clévieux.

image sensible au survol et au clic

La partie inférieure du vallon de Bostan, vue du nord-est, depuis l'échine de Bostan (en arrière-plan le chaînon des Aravis)
La charnière anticlinale du Tuet (a.T) n'est pas vue exactement selon son axe et elle est coupée en biseau aigu par les falaises, de sorte que sa forme est un peu caricaturée (elle est plus arrondie).
s.B = synclinal de Bostan ; ØSB = extrémité nord-occidentale du chevauchement de Sans Bet, Ce chevauchement s'amortit dans le flysch nummulitique et, vers la gauche, passe derrière la crête du Tuet, en contrebas du sommet de l'Aouille de Criou ; UH = ensemble anciennement attribué à l'ultrahelvétique inférieur, constitué par la formation olistolitique (form.ol.) de la fin des dépôts nummulitiques.


Du côté sud-ouest, dans les Bornes, l'anticlinal de Bostan se prolonge vraisemblablement par l'anticlinal du Bargy et le synclinal de Bostan par le synclinal de Cenise.

Sur les coupes classiques de nappes helvétiques l'anticlinal de Bostan est en général représenté comme la charnière frontale (occidentale) de la nappe de Morcles : rien n'indique qu'il ait réellement cette signification et notamment qu'il soit doté d'un long flanc inverse se prolongeant sous le massif de Sixt jusqu'aux abords du Buet, comme le représentent ces schémas (voir aussi la page "nappe de Morcles") .

aperçu général sur le massif de Sixt  ;   coupes d'ensemble du massif


cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Samoëns - Pas de Morgins

.

Carte géologique très simplifiée des environs septentrionaux de Samoëns
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074

Morzine, Avoriaz

Hauts Forts

Champéry
Les Gets

LOCALITÉS VOISINES

Dents Blanches

Samoëns

Oddaz, Chambres

Bout du monde
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section CHABLAIS

retour au début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 9/10/17