Théus


Au dessus des épaulements qui dominent, à Remollon, les rives de la vallée de la Durance (et qui sont typiques de son aménagement en U par le passage des glaciers quaternaires) les vallons affluents sont remplis par des alluvions jusqu'à un niveau qui tendait à se rapprocher de celui du sommet de la glace. Il s'agit d'un mélange "fluvio-glaciaire" qui s'est déposé en marge de la langue de glace qui coulait dans la vallée principale (et barrait donc les écoulements de ces affluents).
image sensible au survol et au clic

Théus et le ravin du Vallauria (site de la "Salle de Bal des demoiselles coiffées"), vus d'aval, depuis la route D.453, montant depuis Remollon.
La ligne de tirets bleus matérialise le niveau de la surface de colmatage du vallon par les alluvions fluvio-glaciaires (qui masquent les couches du Lias inférieur). L'entaille de la Durance et le ravinement corrélatif par ses affluents latéraux a occasionné la remise à nu, dans les basses pentes, du bedrock* (ici gypses et dolomies triasiques) des anciens vallons qui avaient été comblés au wurmien.
f.sJ = faille de la montagne de Saint-Jean (faille extensive mineure)



Le site de la "Salle de Bal", vu d'amont depuis les pentes du Mont Saint-Jean

Le matériau de ces alluvions comporte des gros blocs, largués par le glacier : lors de l'érosion par la pluie et le ruissellement ces blocs forment un toit protecteur qui met à l'abri les alluvions plus meubles de leur soubassement. Ainsi se forment les "cheminées de fées" ou ("demoiselles coiffées"), qui sont particulièrement nombreuses dans le ravin du Vallauria, au dessus de Théus.

"La Salle de Bal des demoiselles coiffées", au dessus de Théus , vue d'avion, de l'aplomb de Théus.
On voit bien que la formation des demoiselles coiffées résulte de l'action du ravinement torrentiel qui recreuse un ancien colmatage de la vallée par des matériaux fluvio-glaciaires


L'intérieur de la salle de Bal
Vue rapprochée de quelques cheminées de fées
On distingue bien (notamment à l'avant gauche) la nature caillouteuse et l'hétérométrie du matériau



Carte géologique simplifiée de la partie septentrionale du Dome de Remollon
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
catalogue des autres cartes de la section Gap-Digne

plus au sud : rive gauche de la vallée de la Durance en aval de Serre Ponçon

 

cartes géologiques à 1/50.000° (*) à consulter : feuilles Gap, Chorges, Laragne, Seyne.
Pour plus de détails et pour des explications générales sur le secteur, voir la publication n°133

Saint-Etienne le-Laus

La Bâtie Neuve

Chorges
Remollon

LOCALITÉS VOISINES

Espinasses

Gigors

Bréziers

Clot-La-Cime

 accueil section GAP-DIGNE

début de la page

sommaire de GEOL_ALP
Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 15/01/20