Les Ménuires, Mont Bréquin, Val Thorens
vallée du Doron de Belleville en amont du confluent du torrent des Encombres

En amont du confluent du torrent des Encombres, c'est-à-dire au niveau de Saint-Martin de Belleville, la vallée du Doron de Belleville s'inscrit totalement dans la zone houillère briançonnaise. La marge occidentale de ce domaine y montre en rive gauche les reliefs assez vigoureux, formés par les quartzites triasiques de la couverture de cette zone, qui correspondent à l'extrémité septentrionale du chaînon du Geffriand.

image sensible au survol et au clic

La rive gauche du Doron de Belleville, vue du nord-est depuis le dernier lacet de la D.117, immédiatement avant Saint-Martin de Belleville.
Une interprétation schématique consiste à considérer que les quartzites du Cochet et ceux de la Pointe de Fenêtre (situés en arrière-plan) représentent les deux flancs d'un synclinal qui est rompu selon son axe par la faille longitudinale de la Fenêtre (f.F).

En amont de Saint-Martin de Belleville la station de ski des Ménuires est entièrement installée sur des pentes plutôt molles, à soubassement argilo-gréseux représentant le corps principal de la zone houillère briançonnaise. Des bancs de conglomérats intercalaires y déterminent cependant quelques ressauts rocheux.

Cette formation constitue également la totalité des crêtes, en rive gauche (Mont Bréquin, etc...) comme en rive droite, jusqu'à la station de ski de Val Thorens, ainsi que les pentes plus occidentales de la vallée de la Maurienne à cette latitude.

image sensible au survol et au clic

Le versant occidental de la montagne de Péclet vu du nord-ouest depuis la station de Val Thorens.
gnS = gneiss du Sapey ; hrP = conglomérats permo-houillers ; s0 = pendage des strates.

Les crêtes de rive droite de la Maurienne donnent, entre Saint-Michel et Modane une profonde coupe transversale de la zone houillère briançonnaise : elle ne montre, de haut en bas du versant de cette grande vallée, que des terrains schisto-gréseux ou conglomératiques d'âge houiller mais montre le changement de l'attitude tectonique de leurs couches.

page encore en chantier !

Dans sa partie orientale, au niveau de Saint-André, la vallée de l'Arc est traversée par un accident à peu près NNE - SSW qui sépare les terrains houillers du versant sud de la Pointe Rénod de ceux de la bosse du fort du Sappey, qui sont principalement constitués de roches paléozoïques plus anciennes, les gneiss du Sappey (voir à leur sujet la page "Modane").
On a récemment proposé que ces roches aient été mises en place dans cette position par le
chevauchement d'une nappe de socle cristallin, initialement charriée sur le houiller situé plus à l'ouest, avant que l'ensemble soit finalement renversé vers l'est comme tout le reste de la marge oriental de la zone houillère briançonnaise. Mais cette interprétation se heurte à beaucoup de difficultés ...

Il està remarquer, par ailleurs, que la direction de cet accident du Sappey le place assez exactement dans le prolongement septentrional du tracé de la faille des Drayères, qui traverse au niveau de Bissorte les montagnes de la rive méridionale de l'Arc jusqu'au Mont Fleury, mais que l'on perd au-delà.
On peut donc envisager qu'il en représente la suite, sur cette rive de l'Arc : cela conduirait d'ailleurs cette cassure, vraisemblablement décrochante, à se terminer du côté NE en se raccordant à angle aigu avec la faille occidentale de Chavière (selon un schéma de connection de failles analogue à celui connu plus au sud au niveau de Briançon avec l'accident du Pansier-Lauzet).

 

aperçu général sur la Maurienne // aperçu général sur la Vanoise


cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Moûtiers


Carte géologique simplifiée
des abords des Ménuires
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
plus au nord ;
plus à l'ouest < cartes voisines > plus à l'est
plus au sud


(Mont Geffriand)

Belleville ; Crest Voland

Méribel
(Encombres)

LOCALITÉS VOISINES

Aig. du Fruit

(Pas du Roc)

(Valmeynier)

Péclet- Polset
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

accueil section Vanoise

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 22/05/19