Matacharre

rive nord de la cluse du Buëch, entre Montmaur et la Roche-des-Arnauds

En aval (à l'ouest) de la Roche-des-Arnauds la plaine alluviale du Petit Buëch traverse, orthogonalement à son axe, le synclinal de Matacharre. Ce large pli N-S, que le Tithonique dessine de façon très visible en rive nord, prolonge celui, de même orientation, qui forme, du côté sud, la cuvette de Céüse. Déjà très ouvert* au niveau du Tithonique, ce pli l'est encore plus dans le Sénonien du plateau de Bure, où il ne se dessine que de façon très discrète en donnant au plateau la forme d'une selle (l'observatoire se trouve à peu près à son coeur).

image sensible au survol et au clic

L'extrémité méridionale du Dévoluy et la cluse du Petit Buëch vus d'avion, du sud, depuis l'aplomb de Céüse.
Ds (en rouge) = surface de discordance du Sénonien.
ØC = chevauchement de Céüse - La Saulce = prolongement méridional du chevauchement médian du Dévoluy ; ØrA = chevauchement de la Roche des Arnauds : les variations concomitantes du pendage de la surface de cassure et de celui des strates attestent de l'antériorité de ce chevauchement par rapport aux plis d'axe N-S (comme celui de Matacharre).
s.vM = synclinal du Villard de Montmaur ; s.Mt = synclinal de Matacharre ; a.Cl = anticlinal de La Clappe.


image sensible au survol et au clic

Panorama de la rive droite du Petit Buëch, en aval de la Roche-des-Arnauds vu du sud vers le nord, depuis les pentes de rive gauche (Bois de Combe Noire).
Ds (en rouge) = surface de discordance du Sénonien.
ØC = chevauchement de Céüse - La Saulce ; ØrA = chevauchement de la Roche des Arnauds ; ØT = chevauchement des Teyssonières.
a.Cl = anticlinal de La Clappe ; s.Mj = synclinal des Manjons.
On voit que la surface du chevauchement de la Roche des Arnauds est tordue par le synclinal de Matacharre (cette torsion atteste de l'antériorité de ce chevauchement par rapport aux plis d'axe N-S, dont fait partie ce synclinal)
N.B. : on trouvera dans les clichés suivants de cette page des agrandissements des différentes portions du paysage ci-dessus.



coupe plus étendue vers l'ouest et vers l'est
Coupe de Montmaur à la Roche-des-Arnauds fournie par la rive nord de la vallée du Petit Buëch (marge occidentale du massif de Rabou).
Le "chevauchement de Céüse - La Saulce" est le nom donné, au sud du Buëch au prolongement méridional du chevauchement médian du Dévoluy.


Dans le détail la barre du Tithonique est affectée de complications supplémentaires, qui sont de deux types :
- les unes sont des redoublements de la succession, occasionnés par des chevauchements dont la flèche (pluri-hectométrique) reste modérée mais dont le pendage indique que leur surface de cassure a été basculée postérieurement à son jeu.
On ne dispose que de peu de données pour déterminer l'orientation de ces chevauchements mais il s'agit sans doute d'accidents chevauchant vers le sud-ouest, analogues au chevauchement de Charance et et de la Roche des Arnauds. Tous doivent sans doute être rapportés à la même étape de déformation que le synclinal de Saint-Etienne, d'axe N30 (étape qui est intervenue avant les serrages E-W, créateurs de plis d'axe N-S).

image sensible au survol et au clic

Le redoublement du Tithonique de la rive gauche du vallon de Matacharre vu depuis le sud-ouest
La surface du chevauchement des Teyssonières (ØT) plonge vers le nord-ouest (vers l'arrière du cliché) et sa surface est ployée en synclinal : il s'agit sans doute d'un accident antérieur à la formation du synclinal N-S de Matacharre puisqu'il a été basculé avec le flanc oriental de ce pli.


- les autres sont des plis d'axe NW-SE, déversés vers le sud-ouest : l'un d'entre eux (cliché ci-dessous) correspond visiblement à l'amortissement frontal du chevauchement principal, de la Roche des Arnauds.

image sensible au survol et au clic

Le redoublement du Tithonique au débouché du vallon de Matacharre vu du sud, depuis Combe Noire (rive sud de la vallée).
a.BV = anticlinal du Bon Vin ; ØrA = surface de chevauchement de la Roche des Arnauds
La barre tithonique est déformée en pli-faille car, entre les deux compartiments superposés par le chevauchement, on observe un flanc inverse rompu par étirement. Il y a en effet pratiquement raccord entre les deux crochons qu'il a visiblement déterminé, l'un anticlinal, au bord ouest du compartiment chevauchant, l'autre synclinal, au bord est du compartiment chevauché
(voir ci-dessous un agrandissement de ce dernier détail)




Le crochon synclinal du Tithonique du roc de Manjon à l'est des Mourens, vu depuis le sud.


image sensible au survol et au clic

Le Rocher de "La Chapelle de Bon Vin", à l'ouest des Mourens : enchaînement d'un synclinal (s.BV) et d'un anticlinal (a.BV), de flèche pluri-décamétrique, déjetés vers le sud-ouest, affectant la barre du Tithonique et le Berriasien.
p.ax = trace (en rouge) du plan axial des plis et schéma montrant leur attitude dans l'espace : contrairement à ce que laisserait croire un examen peu attentif, l'axe de ces plis n'est pas orthogonal à la falaise mais orienté en biais, selon une direction proche de N140.
Noter la dysharmonie de plissement qui se manifeste à la voûte de l'anticlinal, où les bancs du Tithonique supérieur, plus minces, décrivent un pli progressivement plus anguleux, voire des ondulations secondaires.

Ces contorsions tectoniques semblent, en définitive, indépendantes du chevauchement médian du Dévoluy, de Céüse et de la Saulce. Elles paraissent résulter, comme le chevauchement de Charance, de la première phase de déformation post-Nummulitique qui a créé notamment le synclinal de Saint-Etienne en Dévoluy.

Le chevauchement de Céüse passe, quant à lui, plus à l'ouest, au col des Serrigons, où il fait chevaucher le Tithonique de la Tête Plumée (arête ouest du Pic Chauve) sur le Sénonien de la Montagne de Vène (voir la page "Montmaur"). Plus bas il suit la rive gauche du ravin de la Méque, qui en descend vers le sud, pour rejoindre, sur l'autre rive, le revers est du Bois de Combe Noire (voir la page "Céüse").


Carte géologique simplifiée de la vallée supérieure du Petit Buëch
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
pour la nomenclature des plis charger le document suivant
petite taille

 Carte structurale du bassin des sources du Petit Buëch
grande taille  

carte géologique à 1/50.000° (*) à consulter : feuille Gap

Bure ouest

Bure (plateau)

massif de Rabou (nord)
Montmaur

LOCALITÉS VOISINES
Rabou

Céüse versant ouest

Céüse

Roche des Arnauds
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

 accueil section Dévoluy

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 9/08/16