Col et Puy de Manse, Chapeau de Napoléon

la bordure orientale du seuil du col Bayard

Le Col de Manse constitue le pendant et le symétrique du col Bayard, sur le bord opposé (oriental) du large seuil surélevé qui sépare le Champsaur du sillon de Gap.

image sensible au survol et au clic

Le versant sud du seuil col Bayard - col de Manse
vu d'avion, du sud, depuis l'aplomb des Fauvins (faubourgs orientaux de Gap).

On a représenté les crêtes de moraines principales des étapes de retrait du glacier wurmien (qui sont localement doublées par des crêtes secondaires, moins accentuées). Deux lacs collinaires, celui des Rostans et celui des Livets, ont été créés en amont du barrage naturel étanche formé par ces crêtes.
Les ravines du Buzon, de Flodanche et de la Combe mettent à nu le bedrock de Terres Noires. Leur creusement a sans doute débuté dès le retrait de la glace et s'est poursuivi durant le post-glaciaire en s'atténuant jusqu'à nos jours (où leur faible activité d'érosion est attesté par leur garnissage de bois).. Les Terres Noires affleurent également depuis le sommet  de la ravine du Buzon, le long de l'échine de la Crête de Bayard et presque jusqu'au col de Manse. À l'est de ce col elles supportent la butte-témoin de Tithonique et de Crétacé inférieur du Puy de Manse.


image sensible au survol et au clic

Les pentes méridionales du col de Manse vues du sud-ouest, depuis les environs du village de Romette (à l'est de Gap)

Ce seuil a été aménagé (raboté et aplani) par le passage, à l'époque du maximum de Würm, d'une langue glaciaire diffluente du glacier de la Durance. Elle s'avançait vers la vallée du Drac pour rejoindre le glacier, descendant du Champoléon, qui occupait cette vallée.

image sensible au survol et au clic

Le Puy de Manse vu de l'ouest, depuis le col de Manse
Les tirets bleus soulignent la crête des moraines de deux premiers stades de retrait de la glaciation de Würm, qui sont plaqués contre le flanc de la montagne. Il s'agit des moraines latérales de la langue diffluente du glacier durancien, dont le passage a aplani, en un glacis incliné en direction du Drac, le bedrock de Terres Noires du seuil du col de Manse (la grosse flèche bleue indique le sens d'écoulement de la glace durancienne).
Les abrupts dénudés du versant ouest du point coté 1821 correspondent à la crevasse d'arrachement (garnie d'éboulis) d'un paquet effondré*. En glissant, ce dernier a bousculé les crêtes morainiques qui sont de ce fait effacées sur la moitié sud (droite) du versant.


image sensible au survol et au clic

Le Puy de Manse vu du sud-ouest, d'avion depuis l'aplomb du col de Manse
On voit qu'à droite du Puy de Manse le glacier durancien envoyait une courte langue diffluente secondaire qui s'avançait vers la dépression de la plaine de Lachaup (voir page "Ancelle"), mais sans l'atteindre.


Le Puy de Manse et le Chapeau de Napoléon représentent les reliefs du bord oriental de ce seuil. Ils sont essentiellement formés, comme sur le bord occidental (Gleize), par le Tithonique et le Crétacé inférieur (la succession va jusqu'aux marnes bleues apto-albiennes qui affleurent au revers oriental du Puy de Manse). Mais ici les reliefs du rebord du seuil, beaucoup plus discrets, n'émergent qu'à peine du placage de moraines würmiennes et ont même été rabotés par les glaciers d'âge antérieur au Würm.

image sensible au survol et au clic

Le site de La Rochette vu du sud, depuis la route de Romette
La partie supérieure du rebord septentrional du sillon de Gap domine, au sud-est du col de Manse, un escalier de terrasses. Chacune est constituée par des alluvions fluviatiles déposées en marge externe de la moraine de l'un des stades successifs du retrait du glacier würmien qui empruntait le sillon de Gap.
La barre tithonique disparaît vers le sud-est parce qu'elle est sectionnée par une surface de chevauchement (Ø = chevauchement de La Rochette) qui se poursuit vers le nord en passant au pied oriental du Puy de Manse (en arrière sur ce cliché). C'est là le premier témoin des écaillages* qui affectent l'autochtone aux approches de l'Embrunais, secteur où l'arrivée des nappes internes a provoqué, sous elles, des imbrications multiples.


Cette différence tient sans doute au fait qu'ici, comme en rive est du Champsaur, la chape protectrice constituée par les calcaires sénoniens du Dévoluy, a été enlevée par l'érosion qui a précédé la transgression des calcaires à Nummulites. De plus cette érosion a affouillé de plus en plus profondément en direction de l'est, de sorte que, dès le revers est du Chapeau de Napoléon il n'existe plus le moindre affleurement de Crétacé inférieur ni même de Tithonique : immédiatement au sud d'Ancelle, les calcaires à Nummulites des Tours Saint-Philippe reposent directement sur les Terres Noires.


figure plus grande
Carte des dépots quaternaires du sillon de Gap (extrait de la publication n° 046, 1969, retouché)
A = poudingues anté-wurmiens de Corréo ; B = cônes de déjections ; C = coulées et glaciers rocheux ; D = rebords d'érosion (indiqués dans quelques cas seulement, pour ne pas surcharger la figure) ; E = crêtes morainiques (leurs raccords originels probables sont indiqués par des alignements de points) ; F = principaux chenaux d'évacuation des eaux de fonte.
Les numéros
désignent les stades de retrait du glacier wurmien : 0 = dépots rissiens ; 5 = "récurrence" du Würm III.



 cartes géologiques à 1/50.000° (*) à consulter : feuilles Gap et Chorges

Carte géologique simplifiée
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
catalogue des autres cartes de la section Gap-Digne


(Saint-Bonnet-en-Champsaur)

(chabottes)

(Pont du Fossé)
col Bayard

LOCALITÉS VOISINES
Ancelle

Gap

La Bâtie-Vieille, Rambaud

Chorges
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

 accueil section GAP-DIGNE

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 13/07/17