.

Quelques vues des principales hautes cimes
du socle cristallin du massif des Écrins - Pelvoux


Les vues présentées dans cette page sont totalement dépourvues d'annotations (mais un lien permet d'accéder aux pages qui les concernent).

Elles sont plutôt là pour donner un aperçu de l'aspect de ces hautes cimes, sans avoir à en rechercher les pages. Le choix y a été fait de montrer ces beaux sommets sous des angles (d'avion) ou dans des conditions (notamment hivernales) qui sont sans doute peu habituels, même pour nombre de visiteurs de ce massif. Enfin un intérêt complémentaire peut leur être conféré, pour beaucoup, par leur relative ancienneté qui permet de mesurer les changements dans l'englacement (la date de prise de vue est indiquée, pour ce motif) ...

Les plus hauts sommets du coeur cristallin du massif.
Vue prise d'avion depuis le nord (à peu près à l'aplomb de Villard-d'Arène) : en arrière-plan, de gauche à droite, le Pelvoux (3946 m), le pic Sans-nom, l'Ailefroide et enfin la face glaciaire des Écrins (4102 m) ; ils pointent en arrière du chaînon de Neige-Cordier - Roche-Faurio. En avant de celui-ci s'ouvrent les cirques d'Arsine (à gauche) et de la Plate des Agneaux (à droite), eux mêmes séparés par l'arête Neige-Cordier - Chamoissière.
(1965/03/30)
 
Commentaires géologiques.



 La Meije, le Pic Gaspard et le Rateau

Vue d'enfilade de la barrière des crêtes septentrionales du massif, dont les faces nord dominent la Romanche
vue d'avion, de l'ouest, depuis l'aplomb du glacier du Mont-de-Lans.
(1968/01/22)
 
Commentaires géologiques.


La face sud de la Meije
et la rive orientale de la partie supérieure du vallon des Étançons (à droite le Pic Gaspard)
vus du sud, depuis les contreforts orientaux de la Grande Aiguille de La Bérarde.
(1985/09/05)
 
Commentaires géologiques.

Le Rateau et le cirque de la Selle, la Meije, le Pic Gaspard
derrière les crêtes orientales du Soreiller (Plaret)
Les crêtes septentrionales du massif, vue d'avion, du sud-ouest, depuis l'aplomb du refuge du Soreiller.
(1968/01/22)
 
Commentaires géologiques.

Le groupe de la Grande Ruine (versant sud-oriental, de la Romanche), vu de l'est depuis le col de la Plate des Agneaux.
(1985/08/21)
Commentaires géologiques

Le groupe de la Grande Ruine, (versant Étançons), vu du nord-ouest depuiss la Tête nord du Replat.
(1956/07/30) 
Commentaires géologiques

Les crêtes de la partie septentrionale du haut Vénéon.
Vue prise d'avion, l'hiver, depuis le nord-ouest (à peu près à l'aplomb du Jandri) :
en arrière-plan, de gauche à droite, le chaînon de la Grande Ruine, de la Roche Faurio et des Écrins (4102 m) ; ils pointent en arrière du chaînon des pointes jumelles de la Selle (à l'extrême gauche) et des Aiguilles du Soreiller (face nord envahie par l'ombre). En avant de ce chaînon s'ouvre le haut vallon de la Selle. 
(1968/01/22)
Commentaires géologiques.

L'Aiguille Dibona
face sud, dominant le refuge du Soreiller.
L'aiguille Dibona n'est que l'extrémité méridionale d'un éperon rocheux qui descend vers le vallon du Soreiller depuis l'arête qui court du Plaret à l'Aiguille du Plat de la Selle.
Elle est remarquable par les grandes plaques qui y ont été débitées par les diaclases dans la masse du granite du Soreiller, excavée de part et d'autre par les cirques d'anciens glaciers.  
(1980/08/07)
Commentaires géologiques.

 Les trois sommets de la montagne des Agneaux
vus du sud-ouest, depuis le sommet du Pelvoux.
(1962/07/20)
 
Commentaires géologiques.

La montagne des Agneaux, versant Arsine, vue du nord-ouest, depuis Puy Granier (rive droite de la Romanche en amont du Villar d'Arène).
(2000/09/22)

à gauche la crète de neige de la Roche de Jabel ; au pied les moraines du Glacier d'Arsine .
 Commentaires géologiques.


  Les trois sommets de la montagne des Agneaux
vus du nord-est, depuis la Roche Chevalière (rive gauche de la Guisane en amont du Monêtier)
De gauche à droite : le Pic oriental (3664), le Pic central (3648) et la calotte de neige (3634).
En bas du cliché : le cirque supérieur du glacier du Casset. 
(1983/05/05)
 Commentaires géologiques.

Le Pic du Glacier Blanc et le Pic de Neige Cordier

vus de l'est - nord-est, depuis la Roche Chevalière (rive gauche de la Guisane en amont du Monêtier)
On voit ici leur face nord, qui domine le glacier dArsine : à droite l'arête nord du Pic de Neige Cordier ; en avant plan la Tête du Riéou d'Arsine.
(1983/05/05) 
Commentaires géologiques 


Le versant nord-oriental du Mont Pelvoux
vu du nord-est, depuis le col du Monêtier.
Le glacier des Violettes (à gauche) descend du plateau sommital et le glacier de la Momie (à droite) est logé dans un cirque suspendu qui domine les abrupts tombant sur le Pré de Madame Carle.
(1967/07/29)
Commentaires géologiques 

La face nord des Pics d'Ailefroide
vue du nord depuis la montagne des Agneaux
Le glacier suspendu de Coste Rouge s'effondre par tranches sur le fond du cirque du glacier Noir.
A travers le col de Coste Rouge on distingue la montagne du Gioberney. Le col de la Temple est à l'extrémité droite du cliché.
(1967/07/29)
Commentaires géologiques  

La face ouest du Pic d'Ailefroide occidental
vue du sud-ouest depuis le sommet du Gioberney
Les crêtes du Pic Sans Nom et du Pelvoux pointent au centre du cliché par dessus la brèche des Frères Chamois.
(1986/09/11)
Commentaires géologiques  

Les Écrins, face nord (et arêtes orientales d'enfilade)
vus de l'est, depuis la montagne des Agneaux
À l'extrême gauche le col des Avalanches ; à l'extrême droite les pointes de Bonne Pierre. En avant plan, à l'aplomb de la Brèche Lory, la crête des Sagnes.
(1962/07/23)
 
Commentaires géologiques.

Les Écrins, versant sud-ouest (pentes dominant le refuge de Temple-Écrins)
vus du sud-ouest, depuis le sommet du Gioberney :
De profil l'arête du Flambeau et du Clocher des Écrins, dominant le glacier du vallon de la Pilatte ; à droite le Pic Coolidge (le Fifre se confond avec la face sud des Écrins).
(1986/09/11)
Commentaires géologiques 

 Les Écrins, versant de La Bérarde
vus de l'ouest, depuis l'arête nord-est de la Grande Aiguille de La Bérarde

De gauche à droite, les pointes de Bonne Pierre, le Dôme de neige et le Pic Lory. En avant plan, la crête de Pié Bérarde (à gauche) et la crête de Véra Parvoz (à droite).
(1985/09/05)
Commentaires géologiques


Les Arias et (à gauche) l'Aiguille d'Entrepierroux, dominant le vallon des Bèches (le replat du lac est en bas du cliché)
(1964/08/23)
Commentaires géologiques

La Tête de l'Étret, vue du nord depuis la Tête des Fétoules(en arrière-plan les Rouies).
(1964/08/23)
 
Commentaires géologiques


La Tête des Fétoules
vue du nord, depuis le refuge du Soreiller (en avant-plan droit la Pointe Jeanne cache la base du glacier des Fétoules). 
(1980/08/07)
 
Commentaires géologiques.

Les Rouies et la Pointe du Vallon des Étages
par dessus les crêtes du Vaccivier (en premier plan l'arête nord du sommet du Gioberney).
(1986/09/11)
 
Commentaires géologiques.

Les Bans
vue d'enfilade de l'arête nord, depuis le sommet du Gioberney
à gauche le fond du cirque de la Pilatte, où la vallée du Vénéon prend sa source : à droite les abrupts plus rocheux qui tombent sur le haut Valgaudemar.
(1986/09/11)
Commentaires géologiques 

Les Bans
face nord-est dominant le glacier de La Pilatte, vue depuis les pentes du col de la Temple.
(1976/08/03)
Commentaires géologiques 

L'Olan
face sud, vue du lac inférieur de Pétarel.
(1977/07/19) 
Commentaires géologiques

L'Olan
face nord-ouest, vue de l'W-NW, depuis le chemin d'accès au refuge de Fond Turbat. 
(2011/10/20)
(cliché obligeamment communiqué par Mr. Bernard Couturier)

Commentaires géologiques 

Le Sirac
face sud-ouest, vu de l'ouest, depuis le col de Morges.
La haute pyramide sommitale (plus de 500 m), gneissique, repose sur un socle de schistes jurassiques (où est ouvert le col de Vallonpierre) avec lequel elle forme un contraste violent.
(1986/09/02) 
Commentaires géologiques 

La face nord des arêtes du Sirac
vue du nord, depuis les Jassines (pentes dominant le refuge de Chabournéou).
Ces abrupts sommitaux couronnent une grande facade, entièrement formée de gneiss, qui tombe sur le vallon de Chabournéou avec une dénivelée de plus de 1500 m. 
(2001/07/27) 
Commentaires géologiques   

La Roche de La Muzelle, vue du nord-ouest depuis les pentes supérieures de l'Alpe d'Huez (Lac Poutat).
(1983/11/01) 
Commentaires géologiques   

 


... Pour passer directement à un parcours des diverses parties du massif
FIN DE LA PAGE : retour au début de la page
Page d'accueil de la
section OISANS
Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 13/02/16