Pointe de l'Échelle
le chaînon séparant le Fond d'Aussois du vallon du Doron de Chavière

Le chaînon de la Pointe de l'Échelle se détache du massif de Chasseforêt au niveau du col d'Aussois et s'intercale ainsi, jusqu'à la vallée de la Maurienne en amont de Modane, entre le vallon du Fond d'Aussois et ceux du haut Doron de Chavière (au nord du col de Chavière) et de Polset (au sud du col de Chavière).

Il appartient à la bordure occidentale du socle de la Vanoise sud-orientale, laquelle s'enfonce, en décrivant un ample enroulement anticlinal, sous la grande dislocation de la Cicatrice de Chavière, qui la sépare des terrains houillers de la Vanoise occidentale.

image sensible au survol et au clic

Le versant nord-ouest de la Pointe de l'Échelle, vu du nord-ouest depuis le col du Grand Infernet, au dessus du Lac Blanc de Polset
c.C = cicatrice de Chavière (faille principale) ; on a figuré par des symboles de demi-charnière l'enroulement anticlinal des couches de la Vanoise orientale, qui plongent de plus en plus vers l'ouest, pour s'engager sous la surface de la cicatrice de Chavière.

Sur le versant occidental, les épaulements qui soutiennent la crête, tel celui de la Pointe de la Partie, sont surtout constitués par les quartzites triasiques qui plongent avec un pendage proche de celui du versant : ils y forment de grandes dalles souvent coupées de falaises verticales ou surplombantes qui correspondent aux lignes suivant lesquelles se sont arrachées les tranches de couches éboulées.

image sensible au survol et au clic

Le versant occidental de la Pointe de l'Échelle, vu de l'ouest, depuis les approches du lac de la Partie, sur le sentier montant des chalets de Polset au col de Chavière.

Sur toute sa longueur, l'arête principale de ce chaînon, ainsi que son versant oriental, sont essentiellement constitués par une épaisse formation gréso-conglomératique (de plusieurs centaines de mètres d'épaisseur), d'âge permien présumé, qui caractérise en fait la marge occidentale de la Vanoise orientale depuis Modane, au sud, jusqu'au vallon du Génépy, au nord.

Ses couches ont globalement un pendage régulier vers l'ouest, ce qui confère à la montagne une nette dissymétrie de relief, le versant occidental étant surtout formé d'un système de plaques rocheuses (qui sont autant de dalles structurales correspondant aux surfaces de strates). Au contraire les escarpements du versant oriental ont un profil beaucoup plus régulier, dépourvu de telles dalles et d'abrupts aussi verticaux.

image sensible au survol et au clic

Le versant septentrional de la Pointe de l'Échelle, vu du nord, depuis la Pointe de l' Observatoire.
Les couches de grès, conglomérats et quartzites permo-triasiques (Pcg), propres à ce chaînon, sont vues ici à peu près dans l'enfilade de leurs surfaces de stratification et donnent, de prime abord, l'impression que la succession y est uniquement pentée vers l'ouest - sud-ouest ; Psc = Schistes permiens chloriteux, de teinte claire.
s.cA = synclinal du col d'Aussois = prolongement présumé du synclinal du ravin de la Masse (s.rM), étranglé dans le versant est de la Pointe de l'Échelle (plan axial supposé, en tireté) ; a.E = anticlinal de l'Echelle (charnière purement théorique).

Cette disposition masque en fait une structure plissée presque isoclinale*, où aucune charnière n'est réellement visible : ces plis se déduisent de la répétition en alternance des différents niveaux, et notamment de la présence d'étroites pincées de Verrucano au sein de la masse des grès et conglomérats permiens.

image sensible au survol et au clic

Le versant oriental de la Pointe de l'Échelle, vu des pentes de rive gauche du vallon des lacs d'Aussois, depuis le sommet des télésièges, au pied de la Pointe de Bellecôte (env 2650).
s.rM
: synclinal du ravin de la Masse ; s.cA = synclinal du col d'Aussois (prolongement du précédent ?) ; ØmB : chevauchement du Mauvais Berger : il occasionne un redoublement de la succession en faisant avancer vers l'est (vers l'observateur) les terrains permo-triasiques du Rateau d'Aussois, par dessus la succession du Plateau du Mauvais Berger : s.mB = synclinal du Mauvais Berger ; a.F = anticlinal de la Fournache.
Psc = Schistes clairs, chloriteux, permiens ; msv = micaschistes paléozoïques verts (supérieurs, "d'Ambin") ; msg = micaschistes gris (inférieurs, "de la Claréa").
N.B : Le tracé adopté ici pour le chevauchement à la traversée du Ruisseau de Saint-Benoît différe de celui indiqué sur la carte géologique (qui le fait passer sous les abrupts de la pointe de l'Échelle, au dessus des micaschistes gris du Fond d'Aussois).

A son extrémité sud ce chaînon se termine en se partageant en deux crêtes, divergentes de part et d'autre du vallon de la Masse, celle de l'Aiguille Doran et celle du Rateau d'Aussois, qui sont séparées par le ravin de la Masse.

image sensible au survol et au clic

Les crêtes méridionales de la Pointe de l'Échelle, vues du sud, depuis le sommet du Rateau d'Aussois (cliché original obligeamment communiqué par Mr. Luc Gidon).
f.rN = faille du Ravin Noir ; f.M = faille de la Masse ; s.rM = synclinal du ravin de la Masse ; a.E = anticlinal de la Pointe de l'Échelle (dessin purement théorique : aucune charnière n'est réellement observable) ; f.cM = faille du col de la Masse : cette faille rompt le flanc oriental de la branche secondaire du synclinal ; on a dessiné les charnières qui semblent pouvoir être distinguées dans les grès et conglomérats mermiens de sa lèvre orientale.

Ce ravin résulte du creusement par l'érosion du cœur triasique d'un synclinal du ravin de la Masse : c'est un pli pincé et rompu sur son flanc ouest, au point que sur la crête du Grand Roc il est formé par une étroite bande de Verrucano enserrée entre deux flancs presque parallèles de grès et conglomérats permiens. Son axe plonge vers le sud plus vite que le fond du ravin de la Masse, de sorte que le cœur de ce pli s'y complète par des quartzites et quelques lambeaux de cargneules, largement masqués toutefois par les éboulis, avant de déboucher dans le vallon de l'Orgère (voir la page "Rateau").



Carte géologique simplifiée des abords de la Pointe de l'Échelle

redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
(N.B. : la teinte brun clair, qui est celle des "schistes versicolores permiens", correspond dans la vallée d'Aussois aux micaschistes paléozoïques supérieurs "msv")
plus au nord ;
plus à l'ouest < cartes voisines > plus au nord-est
plus au sud ; plus au sud-est
Autre découpage de la même carte, par coupures moins agrandies et couvrant des secteurs plus larges



aperçu général sur la Vanoise
cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Modane
Catalogue des cartes simplifiées couvrant l'ensemble du massif de la Vanoise

Lac Blanc

Fond d'Aussois

Chasseforêt
col de Chavière

LOCALITÉS VOISINES

Dent Parrachée

Modane ; Orgère

Rateau d'Aussois

Aussois
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

accueil section Vanoise

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 2/12/18