Saint-Mury, Sainte-Agnès, Laval

Les pentes inférieures des crêtes de Belledonne proprement dites

Au sud-est de Brignoud et du Torrent de Laval (qui y débouche dans la plaine de l'Isère), les collines bordières sont traversées presque orthogonalement par la vallée de Saint-Mury (que draine le ruisseau de Vorz, émissaire du Lac Blanc de Freydane et du Grand Pic de Belledonne) et, plus au sud-ouest, par la Combe de Lancey (qui évacue les eaux du Lac du Crozet et du versant ouest de la Grande Lance de Domène).

image sensible au survol et au clic

Les pentes de rive gauche du Grésivaudan au niveau des crêtes de Belledonne proprement dites, vues du NW depuis le sommet de la Dent de Crolles.
Oph = ensemble ophiolitique ; gn = gneiss du complexe plutono-volcanique ; f.LP = accident de La Pra.
f.PA = faille du Pré de l'Arc ; f.B = faille de la Boutière ; ØsA = chevauchement de Sainte-Agnès ; a.R = anticlinal de Revel.
Noter la frange de grès permiens qui souligne la lèvre orientale de la faille du Pré de l'Arc : elle repose en discordance stratigraphique sur les diverses formations du socle du Rameau Interne et cachète l'accident de La Pra)


Sur cette transversale à la chaîne, comme plus au nord à Prapoutel, le rameau interne du massif cristallin est séparé du rameau externe par une bande de matériel houiller (le "compartiment de La Boutière"). Le socle cristallin du rameau interne est garni par des grès permiens qui s'engagent presque verticalement le long de la faille du Pré de l'Arc. Le rameau externe, quant à lui, ne montre pratiquement plus son socle cristallin : il ne pointe sous la couverture sédimentaire qu'au village de la Boutière où cette couverture s'appuie du côté est contre le houiller par la faille de La Boutière, elle aussi sub-verticalesub-verticale. Entre les deux le houiller du compartiment de la Boutière est coiffé, sur les crêtes descendant de la chaîne cristalline, par des affleurements de Trias (dolomies et cargneules) et de Lias qui s'appuient du côté oriental contre la faille du Pré de l'Arc.

image sensible au survol et au clic

Les pentes occidentales des crêtes de Belledonne, au nord de la vallée du Doménon, vues du SW depuis le Pic Saint-Michel (en Vercors). Le vallon du Muret correspond à la frontière géographique entre les massifs de Belledonne et des Sept Laux.
Oph = ensemble ophiolitique ; gnL = gneiss (leptynitiques) du complexe plutono-volcanique ; f.LP = accident de La Pra.
f.PA = faille du Pré de l'Arc ; f.B = faille de la Boutière ; ØC = chevauchement du Clos

Le contact socle - couverture est donc essentiellement constitué par un escalier à trois marches qui abaisse l'ancienne surface de la pénéplaine anté-triasique ; mais cette surface est en outre enroulée par la grande voûte anticlinale qui affecte le rameau interne, au point de devenir verticale à la marge ouest de la marche supérieure (voir le schéma interprétatif de la page "tectonique du socle cristallin").

image sensible au survol et au clic

La bordure sud-est du Grésivaudan à l'est de Villard Bonnot vue de l'ouest, de l'aplomb du Grésivaudan à l'est de Saint-Nazaire les Eymes
Ø1? = surface de l'hypothétique chevauchement** redoublant le Bajocien inférieur ; ØsA = chevauchement de Sainte-Agnès ; a.R = anticlinal de Revel ; ac.P = accident de Prabert (faille extensive à compartiment oriental soulevé) ; f.B = faille de la Boutière ; f.PA = faille du Pré de l'Arc ; c.B = compartiment de la Boutière, pris entre les deux failles précédentes (souvent considéré, à tort, comme un tronçon de l'accident médian de Belledonne).
Légende stratigraphique pour le Bajocien des collines bordières : voir la coupe ci-après.
**
L'épaisseur considérable et les répétitions de faciès au sein de cette succession ont en effet conduit à se poser la question de savoir si elle ne serait pas redoublée par un chevauchement (voir plus de détails à la page "collines bordières" et/ou se reporter à l'article correspondant).



Coupe en rive droite de la vallée de Saint-Mury
(coupe n°4 sur la carte structurale ) ; image agrandissable
1 = surface de chevauchement du probable redoublement du Bajocien inférieur calcaire ; ØsA = chevauchement de Sainte-Agnès
Bjc.s = Bajocien inférieur calcaire (zone à Humphriesianum), barre supérieure ; Bjms = niveaux marneux intermédiaires du Bajocien inférieur (âge précis incertain) ; Bjc. = Bajocien inférieur calcaire (zone à Humphriesianum) ; Bjm = Bajocien basal marneux (zones à Sauzei et à Sowerbyi) ; Aal. = Aalénien supérieur et moyen ; Ls = "Lias schisteux" (Aalénien inférieur (?) Toarcien et Domérien) ; Lc = "Lias calcaire" (Carixien à Hettangien) ; Tr = Trias ; Tr.+Perm. = Trias et Grès d'Allevard, là où ces derniers sont stratigraphiquement présents


 


Cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Domène.
Carte structurale des collines bordières septentrionales au nord de Gières


Carte géologique simplifiée des environs de Saint-Mury

redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
plus au nord ;
plus à l'ouest ; cartes voisines : plus à l'est
plus au sud



Page d'introduction générale à la géologie des collines bordières de Belledonne
Page d'introduction à la géologie de la chaîne de Belledonne au sens large.

C'est en grande partie sur le travail d'exploration cartographique fine effectué par J.C. Barféty dans les collines bordières de Belledonne que se fondent les exposés qui concernent ce secteur dans les pages de Geol-Alp.




(Petites Roches) Froges, Adrets Prapoutel

(Grésivaudan)

LOCALITÉS VOISINES

Ferrouillet

Mont Morel, Revel Grand Colon Grande Lance de Domène
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section Belledonne

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 3/01/17