Allemont, Rochetaillée

Les pentes du confluent de l'Eau d'Olle et de la Romanche.

Le village d'Allemont (également orthographié "Allemond") est construit sur les plus basses pentes, boisées, du promontoire arrondi qui se détache en direction du sud-est, à la Grande Lance d'Allemont, depuis le groupe montagneux du Grand Pic de Belledonne. Il garde le débouché aval des gorges de la vallée de l'Eau d'Olle, qui séparent ce versant du massif de Belledonne du petit chaînon des Rochers Rissiou, qui est lui aussi formé de socle cristallin et appartient du point de vue géologique à ce même massif.

image sensible au survol et au clic

Le débouché des gorges de l'Eau d'Olle à Allemond vu du sud, depuis la route de Villard Reculas (lacets supérieurs)
s.vR = synclinal de Villard-Reculas ; ac.bE = accident de la Belle Étoile ; f.BE = faille orientale de Belledonne.
On remarque que la tracé de cette dernière faille est décalé dans le sens dextre par l'accident de la Belle Étoile, qui a donc dû fonctionner lors de la tectonique alpine (même s'il est éventuellement apparu lors de la tectonique hercynienne).


A la latitude du confluent de l'Eau d'Olle avec la Romanche, la chaîne de Belledonne tombe brutalement sur la plaine de Bourg-d'Oisans et domine nettement son autre rive, constituée par les pentes plus modérées de la bordure occidentale des Grandes Rousses. Cette perte d'altitude est dûe au fait que ces escarpements sont en grande partie déterminés par le passage de la grande faille orientale de Belledonne, qui prolonge vers le nord la faille du col d'Ornon.

image sensible au survol et au clic

Le confluent de l'Eau d'Olle avec la Romanche,
vu du sud, depuis la Croix du Carrelet (la Grande Lance d'Allemont se profile devant les Pics de Belledonne et se confond avec eux).
ac.A = accident d'Allemont ; ac.bE = accident de la Belle Étoile ; f.cO = faille du col d'Ornon (extrémité nord, masquée sous des formations superficielles) ; f.BE = faille orientale de Belledonne (en partie masquée derrière l'épaulement de Villard-Reculas).



La faille orientale de Belledonne y a certainement déterminé l'orientation NE-SW de la vallée de l'Eau d'Olle en aval du village mais son tracé passe à flanc de versant peu au dessus du village, presque 1 kilomètre au nord-ouest du lit de la rivière.

image sensible au survol et au clic

Le cours tout-à-fait inférieur de la vallée de l'Eau d'Olle, immédiatement en amont de son confluent avec la Romanche, vu du sud-est, d'avion, depuis l'aplomb de Rochetaillée.
f.bE = faille de la Belle Étoile ; f.BE = faille de Belledonne orientale (= faille du col d'Ornon).
f.LB = faille du lac Blanc ; f.pR = faille des Petites Rousses ; s.VR = synclinal de Villard Reculas.
les tirets rouges soulignent le tracé de la surface de la pénéplaine anté-triasique ; gn.oe = gneiss oeillés (orthogneiss) de l'Alpette.

Cette faille est en général masquée sous le couvert végétal, mais on peut l'observer, deux kilomètres au sud-ouest du village d'Allemond, peu en amont du confluent avec la Romanche, dans les arrachements de la Pernière.


Les affleurements de la Pernière vus du sud-ouest depuis le confluent Eau d'Olle - Romanche.
f.BE = faille orientale de Belledonne ; gn.mic = gneiss micacés (à biotite) du complexe d'Allemont ; Hr.cg = lame de conglomérats houillers coincée le long de la surface de cassure.


A l'ouest (en aval) du confluent de l'Eau d'Olle, la large gorge dans laquelle s'engage la Romanche s'écarte au contraire du tracé de cette faille pour s'engager franchement dans le socle cristallin. Elle l'entaille sans y avoir apparemment été guidée par le moindre accident tectonique : en effet la large bande d'amphibolites qui affleure dans les pentes des Chalanches au nord se retrouve dans celles du Cornillon au sud, sans que l'on y décèle un décalage de ses limites d'une rive à l'autre.


Cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Vizille


Carte géologique simplifiée des environs d'Allemond

redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
plus au nord ;
plus à l'ouest ; cartes voisines : plus à l'est
plus au sud


Page d'introduction à la géologie de la chaîne de Belledonne au sens large.
aperçu d'ensemble sur le massif de Belledonne



Pics de Belledonne Rochers Rissiou (col du Sabot)

Gde Lance d'Allemont

LOCALITÉS VOISINES

(Vaujany)

(Grand Galbert) (Oulles La Paute) (Petites Rousses)
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section Belledonne

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 6/06/16